MISSING : NEW YORK de Don WINSLOW – critique

4ème de couverture

Une heure. Puis deux. Des jours entiers s’écoulent, et toujours aucune trace de la petite Hailey Hansen, Afro-Américaine de cinq ans. Personne n’a rien vu, rien entendu. Tout laisse présager un dénouement tragique. Le sergent Decker ne peut s’y résoudre : il a donné sa parole à la mère de l’enfant. Alors, poussé par le devoir, il plaque tout et part en quête de la fillette sur les routes d’Amérique, de motels en stations-service, de New York jusqu’aux Hamptons. Où tout bascule.

Né en 1953, Don Winslow a été détective privé avant de devenir l’auteur d’une vingtaine de romans, best-sellers traduits dans le monde entier. La Griffe du chien et Cartel sont notamment disponibles en Points.

 » Don Winslow est au sommet de son art. « 

Le Figaro

C’est tardivement que j’ai découvert la plume de Don Winslow, et ce malgré un nom qui ressortait régulièrement sur les listes des auteurs de thrillers/polars à lire impérativement avant de passer l’arme à gauche. En avril dernier, je franchissais enfin le pas… et me mangeais en pleine poire l’excellent Corruption, un polar de très haute volée qui suintait le sang, la sueur et le whisky.

Alors que j’ai toujours La Griffe du chien qui attend bien sagement dans une pile à lire qui grandit à vue d’oeil, un chef-d’oeuvre qui revient sans cesse dès lors qu’on parle de Winslow (et ses deux suites : Cartel et La Frontière), c’est pourtant via un autre de ses livres que j’ai eu envie de replonger dans son écriture fiévreuse et tellement addictive.

Verdict après quelques heures de lecture passées aux côtés de Frank Decker ?

Et bien, je suis content de ne pas avoir découvert Don Winslow avec Missing : New York. Non pas qu’il soit mauvais, c’est juste qu’il est tellement en dessous de Corruption, tellement moins percutant que je ne suis pas sûr que ce thriller-efficace-mais-qu’on-oublie-très-vite (c’est une catégorie je crois, non ?..) m’aurait fait noter le nom de l’auteur sur ma liste des « à suivre avec attention ». Là, je sais qu’il peut faire mieux, qu’il a fait mieux donc je relativise et je retiens un plaisir de lecture certain.

Mais pas fou, vous l’aurez compris.

Le fond de l’histoire est très prenant et, au fur et à mesure que la vérité commence à se dessiner, dans toute son horreur et son ignominie, il est impossible de réprimer son dégoût… mais le traitement à proprement parler, le déroulement de l’intrigue, souffre malheureusement d’un rythme trop inégal. On apprécie le personnage de Decker (50% dépressif, 50% rentre-dedans, 100% déterminé), une sorte de Jack Reacher un poil moins bourru mais ses pérégrinations sur les routes américaines à la recherche de la jeune Hailey peinent à maintenir un intérêt constant : le style de Winslow, ironique et grinçant, est là, il y a du Springsteen pour nous accompagner dans sa quête mais bon, il manque un petit quelque chose pour nous scotcher et nous donner envie de mettre le téléphone en mode avion pour ne pas être dérangé.

Pour quelqu’un qui lit peu de thrillers, qui n’a jamais entendu parler de Winslow et de sa géniale réputation et qui veut quelque chose qui se lit bien, Missing : New York fait le job. Pour les autres, ceux qui comme moi attendent tellement de lui (qu’en est-il de ceux qui ont tout lu de lui ? La pilule passe mieux ou moins bien ?), ça peut coincer. Et donner envie de relire un bon petit Lee Child : nul doute que son Jack Reacher aurait mené l’enquête et rétabli la justice avec un punch plus jouissif.

Missing : New York de Don Winslow. Éditions Points. Paru le 6 septembre 2018.

Crédits photo et 4ème de couverture : éditions Points.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :