GO FAST, GO SLOW de Sylvie ALLOUCHE – critique

4ème de couverture

Après Stabat Murder, Snap Killer et Serial Tattoo, la nouvelle enquête de Clara Di Lazio !

Quand Camille rencontre Tommy, c’est le coup de foudre. Aveuglée par cet amour, elle se laisse embarquer dans un trafic de drogue, pour le compte d’un homme surnommé  » l’Indien « . Jusqu’à la dernière livraison, qui fait voler tous leurs rêves en éclats…
Sept ans plus tard, la commissaire Clara Di Lazio s’intéresse au réseau de  » l’Indien « , dont l’ombre plane sur plusieurs affaires. Mais elle est appelée en urgence à Saint-Malo : son jeune frère Vincent, disparu depuis des années, pourrait avoir refait surface.
Pour mener ces deux enquêtes de front, Clara devra plus que jamais compter sur son équipe…

***

Thriller jeunesse signé Sylvie Allouche, Go Fast, Go Slow empoche tous les bons points distribués à la fin des cours. Méthode de mon temps et qui, je l’espère, ne se fait plus. 

bon, fin de l’aparté : je dois rester concentré, je dois rester focus… comme cette quatrième aventure de la commissaire Clara Di Lazio. 

En effet, ici, pas de sous-régime, pas de surrégime, pas de sortie de route (autre que celle voulue par la fiction)… Je sais, avec un titre comme Go Fast, Go Slow, ça sonne comme une facilité d’user du vocabulaire lié aux voitures et à la vitesse, veuillez m’en excuser car le roman ne cède quant à lui jamais aux sirènes du tout-venant et du simplisme. De ses personnages bien construits et à l’épaisseur réelle, en passant par son intrigue à tiroirs menée sans fausse note ou encore par les thématiques qu’il aborde (la famille, la seconde chance, la rédemption, le milieu carcéral), le roman de Sylvie Allouche est une réussite, tout simplement. 

Avec intelligence, finesse et un style remarquable d’efficacité et de concision, l’autrice s’adresse aux ados et aux jeunes adultes avec la politesse de ne pas les prendre pour des cons : désolé pour l’expression mais c’est celle qui sonne le plus juste et qui retranscrit le mieux le sans-faute de Go Fast, Go Slow

NB : c’est la quatrième aventure de Clara Di Lazio mais elle peut se lire tout à fait indépendamment des autres. Perso, ça m’a donné envie de lire très vite les trois précédentes : bien joué !

Go Fast, Go Slow de Sylvie Allouche. Éditions Syros Jeunesse. Paru le 24 mars 2022.

Crédits photo et 4ème de couverture : éditions Syros Jeunesse

2 commentaires sur “GO FAST, GO SLOW de Sylvie ALLOUCHE – critique

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :